Le capitalisme spéculatif

13 Nov, 2019 at 16:38 | Posted in Economics | 1 Comment

XVMbbe69224-f002-11e9-a9f6-f6c7705c84d7-240x320Il n’y a pas de «solution» aux difficultés que pose le capitalisme spéculatif. L’Ecole de Palo Alto a montré qu’on ne peut trouver de réponse à un problème en raisonnant dans le cadre qu’il dessine. Comme le capitalisme contemporain se nourrit d’une infinie spéculation sur les promesses de l’avenir, ce n’est pas en formulant de nouvelles promesses qu’on échappera à sa logique. Même «alternatives», elles entretiendront les mêmes chimères.

La seule façon de sortir de labyrinthe, c’est de prendre conscience qu’on n’y est pas réellement. L’esprit du capitalisme spéculatif est malin quand il nous fait croire que notre vie matérielle, ici et maintenant, se réduit au récit qu’il compose. Or, au quotidien, nous expérimentons aussi l’amitié, l’échange gratuit, la solidarité, le désir du travail bien fait, le goût de l’utile ou le besoin de justice. Ces expériences nécessaires au fonctionnement effectif des sociétés et des économies échappent aux escalades spéculatives. Pour ne pas être emportés par les illusions, plutôt que de promettre un monde nouveau, il nous faut nous enraciner dans la vie matérielle, seule réalité sur laquelle fonder y compris des analyses économiques qui ne soient pas trompeuses.

Pierre-Yves Gomez/Alternatives Economiques

1 Comment

  1. “La seule façon de sortir de labyrinthe, c’est de prendre conscience qu’on n’y est pas réellement”
    .
    Si on n’y est pas réellement, ne sont les prix pas arbitraires? Donc on peut laisser faire en même temps que l’on utilize la banque centrale pour créer assez d’argent pour que l’economie réelle continue à fonctionner,


Sorry, the comment form is closed at this time.

Blog at WordPress.com.
Entries and comments feeds.